Les prothèses dentaires made in France sont-elles les meilleures au monde ?

Si vous avez besoin de remplacer une de vos dents ou toute une partie de votre dentition, votre dentiste vous a sans doute proposé de recourir à une prothèse dentaire. Ces dispositifs médicaux sont de plus en plus performants ; et ils s’en fabriquent à travers le monde entier. Principal avantage des prothèses étrangères : leur coût. Mais les prothèses dentaires françaises ne sont-elles pas de meilleure qualité ? Voici quelques éléments de réponse.

Le point sur les prothèses dentaires

Avant d’aborder leur fabrication et leur origine, il est nécessaire de revenir sur les types de prothèses dentaires et sur leur fonction. Rappelons simplement qu’il s’agit de dispositifs médicaux sur mesure, lesquels demandent de l’attention notamment en matière de sécurité sanitaire. Ces prothèses servent à remplacer une ou plusieurs dent(s) manquante(s) ou à restaurer une dentition abîmée ou jugée inesthétique. Certaines sont fixes, d’autres amovibles.

Les prothèses les plus courantes sont :

  • Les couronnes : elles remplacent la partie visible de la dent ; elles sont fixes, le plus souvent céramiques, métalliques ou céramo-métalliques. Elles se posent sur la racine de la dent, quand elle est suffisamment saine, ou sur une prothèse de type inlay-core, pivot ou implant.
  • Les bridges : ils remplacent une ou plusieurs dents contiguës en prenant appui sur deux dents latérales.
  • Les implants : fabriquées en titane, ces racines artificielles sont fixées dans l’os alvéolaire et sont surmontées d’une couronne.
  • Les « dentiers » : ces appareils amovibles permettent de remplacer toute une dentition, une seule arcade dentaire, quelques dents, etc. Certains dentiers peuvent être fixés sur des implants.
  • Les inlay-core ou pivots : il s’agit de tenons métalliques qui viennent renforcer une racine fragilisée ou dévitalisée ; une couronne peut ensuite être installée.
  • Les facettes : ces prothèses sont de fines pellicules que l’on « colle » sur la face visible des dents afin de leur rendre blancheur et éclat. Elles permettent aussi de corriger leur alignement.

L’avis d’un dentiste

« J’ai choisi de travailler avec des prothèses made in France, que ce soit pour les facettes dentaires, les implants, les couronnes, etc. Cela me permet d’offrir à mes patients des dispositifs médicaux sûrs d’un point de vue sanitaire, mais aussi de grande qualité au niveau à la fois esthétique et fonctionnel. Et, s’il y a une urgence, je peux obtenir une nouvelle couronne française en seulement quelques jours. Pour une simple réparation, il faut compter une journée environ. Elles ne présentent que des avantages. »
Dr Ari Elhyani, chirurgien-dentiste à Paris

 

Comment sont fabriquées les prothèses dentaires ?

En France, la fabrication d’une prothèse nécessite la prescription d’un chirurgien-dentiste. Celui-ci travaille donc en étroite collaboration avec le prothésiste. A partir d’une empreinte de la dentition du patient, prise au cabinet dentaire, le prothésiste réalise en laboratoire un moule à partir duquel est ensuite fabriquée la prothèse. De nombreuses normes doivent être respectées ; en effet, les matériaux utilisés, tels que la résine et les métaux, peuvent être des sources de risque, à la fois pour le technicien qui les manipule, mais aussi, à terme pour le patient.

Pour garantir la qualité des prothèses dentaires, elles sont désormais accompagnées d’une déclaration de conformité et d’une fiche de traçabilité. Le patient peut les demander à son chirurgien-dentiste.

Pourquoi choisir des prothèses dentaires françaises ?

Les prothèses fabriquées en Chine, à Madagascar, à Hongkong… sont nombreuses sur le marché. La raison de ce succès ? Leur fabrication « low cost ». Les prothèses dentaires étant peu, voire pas, remboursées par la Sécurité sociale, ces dispositifs peuvent séduire plus d’un patient. Pourtant, en choisissant une mutuelle qui propose des offres adaptées à ce type de soins, on peut choisir une prothèse de qualité et made in France. Faire ce choix, c’est aussi investir sur l’avenir. Ainsi, une couronne dentaire bas de gamme peut se briser et devra être remplacée rapidement ; certains matériaux peuvent entraîner des allergies, voire des intoxications. De la même manière, un implant dentaire doit être fabriqué dans un matériau biocompatible, en titane par exemple, pour une bonne ostéo-intégration.

Des prothèses made in France, c’est donc la garantie pour le patient de bénéficier d’un dispositif médical :

  • Fabriqué sur mesure par un professionnel dans le respect des normes sanitaires et d’hygiène ;
  • Avec des matériaux compatibles, de qualité et sûrs ;
  • Et présentant une esthétique entièrement personnalisée : couleur d’une facette dentaire, taille d’une couronne, aspect poli de la surface, etc.