Trouble d’anxiété généralisée

L’anxiété est une sensation désagréable, indéfinie, vague, qui peut être accompagnée de sensations comme le froid dans l’estomac, l’oppression thoracique, la course cardiaque et les tremblements. Le sujet peut également se sentir à bout de souffle.

Qu’est-ce que l’anxiété généralisée ?

L’anxiété constitue un signal d’avertissement. Elle stimule chez la personne ses réflexes de défenses contre les menaces. Elle est donc une réaction naturelle, nécessaire pour l’auto-préservation. Ce n’est pas un état normal, mais plutôt une réaction normale prévue dans certaines situations. Les réactions d’anxiété normales ne doivent pas être traitées parce qu’elles sont naturelles, attendues et auto-limitées.

Différents troubles d’anxiété

Les troubles d’anxiété peuvent être généralisés ou pathologiques. Le trouble d’anxiété généralisée est souvent une maladie chronique, avec de courtes périodes de rémission. C’est la principale cause de souffrances persistantes au cours de nombreuses années. L’anxiété pathologique, par contre, est plus intense et d’une durée plus longue. Elle ne permet pas de faire face à un facteur de stress, mais complique et compromet la réaction. Il s’agit d’une préoccupation exagérée qui peut couvrir plusieurs activités ou événements de la vie. Elle peut être accompagnée de symptômes tels que l’irritabilité, la tension musculaire, et encore des troubles du sommeil. Généralement, elle provoque aussi une altération significative du fonctionnement social ou professionnel de la personne, ce qui peut causer une détresse intense.

Que ressent-on ?

La personne peut éprouver des tremblements, agitation, maux de tête, essoufflement, transpiration excessive, palpitations, problèmes gastro-intestinaux et l’irritabilité. Ces symptômes peuvent se produire fréquemment pendant au moins six mois. Il est très difficile de contrôler l’anxiété pathologique. Ce qui peut conduire à une dégradation de la santé physique et mentale de l’individu.

Comment est-elle diagnostiquée ?

Comme les symptômes peuvent être d’aspect divers et varié, ils peuvent être compromis. Le travail initial du médecin est donc d’exclure d’autres maladies qui peuvent avoir des symptômes similaires à un trouble d’anxiété généralisée. Pour cela, des tests cliniques peuvent être nécessaires en plus du rapport détaillé fait par le patient.

Comment traiter l’anxiété généralisée ?

Le spécialiste fait appel aux techniques psychothérapeutiques. Il est souvent nécessaire d’utiliser des médicaments (antidépresseurs et /ou anxiolytiques) pendant une certaine période. La plupart des patients éprouvent une forte réduction de l’anxiété après avoir partagé ses problèmes à un professionnel expérimenté.

Flash info : Testez notre comparateur de mutuelle pas chère. Economisez sur vos dépenses en soins de santé avec une mutuelle adaptée.