Les difficultés et les troubles d’apprentissage dans l’enfance et l’adolescence

Les problèmes d’apprentissage à l’école nuisent à la famille. Ce sont des problèmes sociaux et psychiques dont souffrent de nombreux enfants et adolescents, causant de la douleur et une perte de l’estime de soi. Les parents et les enseignants peuvent aussi souffrir de cette situation, avec un sentiment d’impuissance face aux problèmes. Des difficultés d’apprentissage ont des causes multiples comme l’insuffisance de la méthode d’enseignement pour éduquer l’enfant. Il subsiste aussi les facteurs émotionnels et/ou les difficultés d’apprentissage, parmi lesquels on retrouve les syndromes génétiques comme le syndrome de Down et le syndrome de l’x fragile défini comme des troubles de l’autisme, des troubles psychiatriques, des déficiences intellectuelles et des troubles neurologiques, un trouble de déficit de l’attention et des trouble d’hyperactivité (TDAH). Ces troubles d’apprentissage sont spécifiques. On peut citer la dyslexie, la dysgraphie, la dysorthographie et la dyscalculie. Ces troubles peuvent être aussi génétiques chez des personnes avec une intelligence normale. On peut aussi constater des problèmes d’apprentissage chez les enfants dont le rendement scolaire est moindre par rapport à leur âge et avec une capacité intellectuelle inférieure à la moyenne. Une évaluation de la prudence psychopédagogique est la première étape pour le diagnostic de la cause du problème d’apprentissage et planifier l’intervention d’un traitement clinique. En plus d’évaluer et d’intervenir sur le plan clinique, le psychologue scolaire travaille en étroite collaboration avec d’autres professionnels au service de l’enfant, tels que les médecins, les psychologues ou les orthophonistes. Le cas échéant, il établit un partenariat avec l’école, afin d’améliorer l’enseignement pour les besoins du patient, en tenant compte de ses difficultés et surtout son potentiel.

Quand est-il nécessaire de faire appel à un psychologue scolaire ?

Généralement, un psychoéducateur est appelé quand les enfants ou les adolescents ont des difficultés d’apprentissage, à la fois en matière d’alphabétisation, de développement des compétences en lecture, en écriture et en mathématiques. Dans le cas des enfants atteints de troubles neurologiques, de syndromes génétiques, de troubles psychiatriques ou d’autres conditions qui interfèrent avec l’apprentissage, la communication avec la psychologue scolaire doit être précoce afin de minimiser l’impact de ces pathologies dans la vie scolaire de l’enfant.

Y a-t-il une façon de prévenir les problèmes d’apprentissage ?

Oui, le travail psychopédagogique auprès des enfants en âge pré-scolaire prépare ces derniers au processus de l’alphabétisation et peut prévenir ou réduire les problèmes futurs d’apprentissage. Avec les enfants et les adolescents d’âge scolaire, le procédé développe et optimise le potentiel d’apprentissage.

Comment se déroule le travail psycho-pédagogique ?

Initialement, l’évaluation psycho-éducative est nécessaire pour le psychoéducateur pour détecter les problèmes d’apprentissage présentés par le patient, ainsi que l’identification de leurs causes, compte tenu des multiples facteurs qui interviennent dans le processus d’apprentissage. Puis, il rédige le rapport psychopédagogique qui peut être mis à la disposition de l’école que lorsque cela est nécessaire et autorisé par les parents. En cas d’hypothèse de difficultés ou de troubles d’apprentissage, un plan de travail pour le traitement psychopédagogique est élaboré et discuté avec les parents.

Le psychologue scolaire peut-il venir à l’école où mon fils va ?

Oui, d’abord le psychologue scolaire prendra contact avec le personnel enseignant de l’école pour recueillir des informations sur le rendement scolaire de l’enfant/adolescent, ce qui va aider dans le processus d’évaluation. Pendant le traitement, le psychologue scolaire sera la médiation avec l’école afin d’adapter le programme aux besoins du patient.

Le psychologue scolaire est-il en contact avec les autres professionnels ?

Oui, le psychologue scolaire travaille en réseau avec différents professionnels au service de l’enfant/adolescent, prend contact avec des pédiatres, neurologues, généticiens, psychiatres, psychologues, orthophonistes et les autres professionnels concernés par le patient. La psychologie de l’éducation est interdisciplinaire par nature.

Comment évolue le traitement et peut-il durer jusqu’à l’adolescence?

L’évolution du patient ainsi que la durée du traitement dépendent de la cause et du type de problème diagnostiqué dans le processus d’évaluation. En général, les difficultés d’apprentissage ont un meilleur pronostic que les troubles qui nécessitent une intervention plus intensive. Quel que soit le cas, l’intervention psycho-éducative clinique vise à réhabiliter le patient, pou qu’il atteigne le niveau fonctionnel le plus élevé possible, fasse usage de son potentiel afin de minimiser l’impact des difficultés et ainsi améliorer son rendement scolaire.

Nos services : Pensez à vous protéger avec une mutuelle adaptée. Voici le comparateur de mutuelle.