Les raisons pour lesquelles les mutuelles payent les dépassements d’honoraires

La sécurité sociale rembourse les frais médicaux sur la base des tarifs conventionnés alors que les honoraires des médecins dépassent de loin ces tarifs. Beaucoup de personnes ont du mal à se faire soigner et à souscrire à une bonne mutuelle pas cher à cause des dépassements des honoraires. Cependant, les mutuelles de santé sont dorénavant prêtes à procéder au remboursement de ces frais de santé supplémentaires sous certaines conditions.

 

Un partenariat mutuelles – médecins pour les dépassements d’honoraires

 

Les mutuelles de santé ont toujours subi les dépassements des honoraires des médecins, ces derniers ont décidé de les prendre en charge sous certaines conditions. C’est sur cette base que doit s’établir un partenariat entre mutuelles et médecins. C’est ainsi qu’une mutuelle a créé des contrats entre mutuelles et médecins. Ils donnent aux mutualistes un droit de regard sur l’activité et les dépassementsd’honoraires des médecins. Étienne Caniard, le président de la Mutualité française regroupant la majorité des mutuelles, explique dans lescolonnes du journal l’Écho que l’objectif des mutuelles est de maintenir l’accès aux soins, en faisant en sorte que les frais supplémentaires à payer par les patients soient nuls ou payables facilement.

 

Quel est le plan de remboursement des mutuelles

 

Des discussions entre les syndicats de médecins et les mutuelles, sur la mise en place de ce contrat, auraient déjà commencé. La conservation, mais aussi l’encadrement des dépassements d’honoraires en clinique constituent le premier point. Ensuite, les mutuelless’engagent à prendre intégralement en charge certains actes médicaux sujets aux dépassements d’honoraires, dont la liste reste à définir. Si ces proposions sont du goût de certains mutualistes, certains médecins ne les apprécient pas. C’est ainsi que les médecins qui travaillent avec l’assurance-maladie n’ont pas l’habitude d’être des partenaires des mutuelles de santé.  De même, les assurances de santé qui couvrent déjà une partie des frais liés au dépassement d’honoraires n’ont pas encore donné leur avis.