Qu’est ce que le virus Hantavirus ?

Le virus Hantavirus est associé à des rongeurs à hantavirus. Il cause une maladie infectieuse grave qui implique la zone cardio-pulmonaire.

Contamination

Les voies respiratoires sont infectées après ingestion de l’eau et des aliments contaminés par les poudres de fèces, l’urine et la salive des rongeurs, en particulier des rats. Une personne peut avoir des lésions cutanées par morsures de rats de façon accidentelle en manipulant des animaux de laboratoire. Il y a une petite possibilité de contagion entre les gens. Le temps nécessaire au développement de la maladie est de 5 à 42 jours. Il est important de signaler que chez les rongeurs, l’infection ne conduit pas à la mort, ce qui signifie qu’ils sont un réservoir du virus à vie.

Quels sont les symptômes ?

Le syndrome pulmonaire peut entraîner de la fièvre, des maux d’estomac, des douleurs musculaires, des maux de tête et des vomissements. Il s’ensuit une toux accompagnée d’expectorations, un essoufflement, un œdème et une hypertension pulmonaire, conduisant à une insuffisance respiratoire. Le nombre de décès peut augmenter en raison de la gravité de l’infection des organes.

Comment se fait le diagnostic ?

Le contact suspect avec l’urine et les matières fécales des rats et autres rongeurs au lieu de travail ainsi que les symptômes cliniques des patients indiquent la maladie. Le diagnostic définitif se fait par des tests sanguins et dans certains cas avec une biopsie, c’est-à-dire, le retrait de petits morceaux de tissu à partir du site affecté pour un examen de laboratoire.

Quel est le traitement adéquat ?

Malheureusement, il n’existe aucun traitement direct qui permet d’éliminer le virus. Les symptômes de la maladie sont traités selon les besoins. Les cas graves sont admis en unité de soins intensifs. Au cours de l’hospitalisation, les employés et les proches du patient doivent s’isoler du virus en mettant un tablier, des gants et des masques.

Comment la prévenir ?

Comme il n’y a pas de traitement direct contre ce virus, la prévention est la clé de cette maladie, à travers :

– la lutte contre les rongeurs : éliminer tout ce qui peut servir de nids ou de terriers de rats, éviter les débris de nourriture sur le sol, stocker les produits agricoles loin des maisons, dans des hangars, faire la collecte approprié des ordures ;

– nettoyage des environnements contaminés : utiliser des désinfectants comme l’hypochlorite de sodium pour l’intérieur, bien ventiler les locaux avant d’entrer, porter une protection respiratoire (masque). Le nettoyage du sol et du mobilier doit être fait avec un chiffon humide pour éviter de soulever la poussière ;

– mettre des gants en caoutchouc au moment de manipuler des cadavres d’animaux ;

– la formation des travailleurs est important pour éviter tout contact avec le virus.

A ne pas manquer: Pensez à vous protéger  avec votre mutuelle pas chère idéale. Testez notre comparateur mutuelle santé.