Les statines et le cholestérol

Les statines sont un groupe de substances appelées lipoprotéines, utilisées pour traiter les niveaux de cholestérol élevés, le LDL et le VLDL-cholestérol dans le sang. Les lipoprotéines sont essentielles pour le bon fonctionnement de l’organisme, mais aux niveaux sanguins. Des taux élevés peuvent être nocifs.

Le cholestérol

Le cholestérol était autrefois considéré comme le plus grand ennemi du système cardio-vasculaire. Il se forme principalement dans le foie. 60 % du cholestérol du corps humain sont produits dans le foie et le reste provient de l’alimentation. Le cholestérol et ses dérivés sont importants pour la production d’hormones, dans la formation des membranes cellulaires, la production de vitamine D et essentiellement du calcium nécessaire pour le métabolisme, qui à son tour est important dans la formation, le maintien et la régénération des os. Un organisme sans cholestérol n’est pas possible. Les taux de cholestérol élevés dans le sang sont associés avec l’apparition de maladies dégénératives, ce qui conduit les chercheurs médicaux à affirmer qu’un taux de cholestérol élevés est la cause la plus conséquente de l’émergence de différents facteurs de risque des maladies.

Alimentation et cholestérol

Le cholestérol est formé de trois composants principaux, tels que le LDL (lipoprotéines de basse densité), le VLDL (lipoprotéines de très basse densité) et le HDL (lipoprotéine de haute densité). Les deux premières composantes (LDL et VLDL) sont responsables des effets délétères et sont considérées comme le mauvais cholestérol. Le HDL est le bon cholestérol, qui, supprimé dans deux des vaisseaux du foie, devient un mauvais cholestérol. Des mesures sont prises, visant à réduire les niveaux de cholestérol dans le sang. Il faut éviter de manger des aliments riches en graisses animales, comme les viandes grasses, les aliments frits, les graisses saturées, les jaunes d’œufs, les viandes et les abats. Même avec un régime alimentaire strict, les résultats n’ont jamais été satisfaisants, car les malades désobéissent parfois aux restrictions dictées par le médecin. Augmenter les niveaux de bon cholestérol peut être un bon élément pour le traitement des malades. Des régimes spéciaux, en particulier, la consommation de flavonoïdes présentes dans les fruits, les vins, le jus de raisin, l’exercice régulier, sont des mesures qui augmentent le cholestérol HDL. 40 % seulement de l’alimentation aident à réduire la production de cholestérol.

Médicaments et cholestérol

Clofibrate

L’un des premiers médicaments efficaces pour réduire la production de cholestérol est le clofibrate. Largement utilisé, il réduit en moyenne 9 % des niveaux de cholestérol, mais par contre augmente de façon significative la production de calculs biliaires. D’autre part, il entraine une augmentation de l’incidence du cancer du foie. Malgré son utilisation, le nombre de malades avec un taux de cholestérol élevé et de décès a augmenté. Ce qui a conduit à l’abandon de l’utilisation de ce médicament.

Statines

Un chercheur japonais a observé que certains champignons produisent des toxines fatales pour les animaux qui les ingèrent. L’action néfaste empêche la production de cholestérol chez les animaux empoisonnés. La capacité d’isolement de la substance toxique a servi de base pour la production de statines. La lovastatine (Mevacor, Lovatón, Lovast) est le premier produit à base de statine. Malgré son succès, de nombreux effets secondaires et indésirables se produisent. D’autres produits sont aujourd’hui disponibles pour traiter les patients, tels que la simvastatine (Zocor), l’atorvastatine (Lipitor), le provastatin (Mevalutin). La cervistatine a été retirée du marché deux ans après son utilisation car elle est hépatotoxique, et cause des maladies rénales significatives ainsi que la mort. La rosuvastatine est le dernier produit trouvé sur le marché. L’efficacité des statines dans la réduction des taux de mauvais cholestérol est importante. Ce sont des médicaments très efficaces, qui réduisent à long terme le taux de cholestérol et entraînent une réduction de l’incidence des maladies dégénératives, en particulier celles qui provoquent des altérations vasculaires résultant de taux élevés de cholestérol dans le sang et conduisant à l’athérosclérose, à l’obstruction des artères du cœur, des reins, du cerveau, des jambes, des intestins et des vaisseaux génitaux. Chez les personnes qui ne présentent pas de niveaux élevés de cholestérol dans le sang, l’usage de statines peut avoir une faible incidence d’obstructions artérielles. Les personnes qui ont subi un traitement suite à une obstruction coronaire, soit par une angioplastie ou une chirurgie des artères coronaires, peuvent ne pas avoir des niveaux élevés de cholestérol dans le sang, puisqu’elles ont été traitées avec des statines. Le nombre de récidives d’accidents vasculaires cérébraux est aussi moindre pour les personnes qui ont pris des statines. L’avantage du traitement est que les malades n’ont pas d’hypercholestérolémie. Cela est lié à l’effet bénéfique des anti-inflammatoires. Les niveaux de protéines C réactive peuvent sensiblement diminuer avec l’utilisation des statines. La consommation de statines réduit de manière significative l’incidence des complications attribuées au cholestérol.

Risques

Même si les statines sont des médicaments efficaces, elles sont néanmoins des facteurs à risques de certaines maladies. Certains médicaments sont mortels si leurs prises ne sont pas suivies médicalement. Les patients doivent être maintenus sous surveillance médicale stricte. Il existe une multitude de risques concernant la prise des statines.

Les maladies du foie et des voies biliaires – Les taux d’enzymes hépatiques peuvent être élevés. Si le cas se produit, le médicament doit être arrêté immédiatement. La cholestase, une obstruction des voies biliaires intra-hépatiques, qui se manifeste par une jaunisse ou des démangeaisons, exige la suspension du médicament.

L’alcoolisme – Les personnes qui abusent de l’alcool sont particulièrement enclines à des effets secondaires hépatiques sévères avec l’utilisation des statines.

Les muscles – Une faiblesse, des douleurs, des crampes musculaires ainsi qu’une élévation de la CPK, une enzyme qui révèle une lésion du tissu musculaire, peuvent se manifester.

Le système digestif – Les statines, en plus de provoquer l’hépatite toxique, peuvent entraîner une perte d’appétit, des diarrhées et des vomissements.

La peau et ses annexes – Une urticaire, des démangeaisons, un gonflement de la peau et la perte de cheveux sont possibles.

La vie sexuelle – Les statines peuvent diminuer la puissance masculine.

Le système nerveux – Les insomnies, les maux de tête, la perte de mémoire, les picotements, les neurites sont des manifestations attribuées aux statines.

Le système endocrinien – La réduction des taux de cholestérol peut provoquer des modifications d’hormones. Ainsi, les statines peuvent provoquer une augmentation ou une diminution de la glycémie, ainsi qu’une augmentation du poids.

Le système hématologique – Les statines peuvent provoquer une thrombocytopénie, une diminution des plaquettes sanguines, pouvant causer une hémorragie.

La lactation – Les mères qui prennent des statines ne doivent pas allaiter.

Les interactions médicamenteuses – Les statines ne doivent pas être associées avec certains médicaments. Les médicaments contenant du trisilicate de magnésium et d’aluminium, pris oralement, peuvent provoquer une réduction à 30% des concentrations plasmatiques de statines. L’association de statines avec 10 mg de digoxine par jour n’affecte pas les malades. Une concentration de digoxine sérique plus élevée peut provoquer une intoxication à la digitale. Les antibiotiques comme la clarithromycine et l’érythromycine peuvent entrainer une élévation des taux de statines sériques. Le cyclophosphamide, l’itraconazole, le kétoconazole, l’érythromycine, combinés avec des statines peuvent provoquer une rhabdomyolyse.

Les contraceptifs oraux – Les statines modifient les concentrations plasmatiques d’hormones contenues dans le noréthindrone et l’éthinylestradiol.

Conclusion

Les statines sont des médicaments très efficaces, si l’objectif principal est de réduire les niveaux de cholestérol dans le sang, de diminuer l’incidence des manifestations de la maladie et la perfusion des tissus irrigués par les artères rétrécies par l’athérosclérose. Il convient ainsi de peser les avantages et de les confronter avec les éventuels effets secondaires. L’utilisation des statines dans la prévention des maladies dégénératives liées à des niveaux élevés de cholestérol dans le sang incite souvent les patients à abandonner d’autres mesures importantes telles que l’arrêt du tabagisme, l’obéissance aux restrictions alimentaires prévues pour les obèses, le traitement du diabète et la pratique des exercices. Les malades croient que les problèmes sont résolus en normalisant le niveau de cholestérol.

A ne pas manquer : Trouver  la mutuelle qui ne vous coutera pas cher. Pensez à vous protéger avec une bonne mutuelle. Voici le comparateur mutuelle santé.