Les verrues

Les verrues sont causées par un virus appelé papillomavirus humains (HPV), à l’origine des tumeurs bénignes. Ce virus peut également provoquer des tumeurs malignes dans le col de l’utérus ou au niveau du pénis, en fonction du sérotype (1, 2, 3 ou 4). Les noms des verrues sont liés à l’endroit où elles poussent ou à leur apparence. Ainsi, des verrues peuvent se trouver sur les plantes (plantaires), sur les paumes (palmaires), dans le périnée (ano-génitale), autour des ongles (péri-unguéale) et sous les ongles (sous-unguéale). Pour la plupart, l’aspect caractéristique est commun : sous forme de chou-fleur, plat et filiforme.

Quel est le mécanisme des verrues ?

Les verrues sont d’origine infectieuse. La transmission se fait par le contact avec le virus. Ce contact peut varier d’un rapprochement de mains à des rapports sexuels. Le grattage avec des objets infectés peut également favoriser la transmission.

Comment évoluent les verrues ?

Les blessures mineures sur la peau permettent au virus de pénétrer dans les cellules, les forçant à produire une protéine qui interfère avec les fonctions de réglementation de la reproduction cellulaire. Avec cette reproduction cellulaire se produit un taux accéléré anormal de cellules. La suppression de ce règlement temporaire est ce qui explique la disparition des verrues par auto-limitation après un certain temps.

Quels sont les symptômes ?

Les verrues sont des morceaux de cellules (prolifération cellulaire) durcis, bénignes, de couleur grisâtre, qui n’occasionnent généralement pas de symptômes. Dans certaines situations, en raison de l’emplacement, elles peuvent être accompagnées par des douleurs ou des saignements.

Comment sont-elles diagnostiquées ?

En principe l’examen clinique est suffisant pour diagnostiquer les verrues, compte tenu de l’apparence et de l’emplacement de la lésion.

Comment prévenir les verrues ?

Il est possible de prévenir les verrues en évitant le contact avec le virus. Parce que cette prévention est difficile à réaliser, rare sont les adultes qui ont déjà eu un certain type de verrue.