L’Œdème dans les poumons et liquide dans les poumons

L’œdème pulmonaire se définit comme l’accumulation anormale de liquide dans les tissus des poumons. Elle fait partie des urgences médicales les plus courantes et menace souvent la vie du patient quand elle survient brusquement. Une maladie cardiaque peut être à l’origine de la pathologie.

Quels sont les causes de la maladie ?

L’œdème pulmonaire est une maladie résultant d’une maladie chronique ou aiguë ou d’autres situations particulières. Les problèmes cardiaques comme la cardiomyopathie (maladie du muscle cardiaque), l’infarctus, les problèmes aigus du myocarde ou des valves cardiaques, une faiblesse du cœur à pomper le sang sont parmi les principales causes d’œdème pulmonaire. Le dysfonctionnement du cœur peut conduire à l’essoufflement puisque le sang s’accumule dans les poumons. Une infection pulmonaire (pneumonie) ou une infection généralisée du corps entraîne aussi un œdème pulmonaire, mais par un mécanisme différent. La diminution du niveau de protéines dans le sang entraîne également un œdème pulmonaire, puisque du liquide tend à s’accumuler dans les poumons. Les réactions allergiques à l’utilisation des médicaments, l’usage de stupéfiants pour la douleur (morphine) ou comme une drogue d’abus et la radiothérapie pour le traitement des tumeurs de la poitrine peuvent aussi conduire à un œdème pulmonaire. La maladie peut également se produire lorsqu’une personne se déplace rapidement d’un endroit à faible altitude à un autre à altitude élevée.

Quels sont les symptômes ?

– Essoufflement (dyspnée) qui s’aggrave généralement avec l’activité,

– Essoufflement lorsque la personne se trouve avec la tête vers le bas,

– Toux, qui est souvent accompagnée d’expectoration sanglante et/ou d’expectoration en mousse,

– Accélération du rythme cardiaque connue sous le nom de tachycardie,

– Augmentation de la pression sanguine,

– Oppression dans la poitrine

– Respiration sifflante

– Cyanose : apparition d’une tâche bleuâtre sur la peau lorsque le patient est trop essoufflé.

L’anxiété est un symptôme spécifique de l’œdème pulmonaire

Comment diagnostiquer la maladie ?

Pour effectuer le diagnostic de l’œdème pulmonaire, le médecin se base sur l’examen physique du patient. Il est important qu’il interroge ce dernier sur les antécédents de maladie cardiaque ou pulmonaire. Un questionnaire sur les antécédents d’utilisation de médicaments peut également aider. La radiographie thoracique confirme l’excès de liquide dans les poumons. D’autres examens peuvent être commandés par le médecin afin de découvrir la cause de ce problème médical.

Comment traiter la maladie ?

Dès que l’œdème pulmonaire est suspecté, le traitement commence immédiatement. Il varie en fonction de la gravité du cas. L’oxygène peut être nécessaire pour améliorer la respiration du patient. Il est fourni via un cathéter ou un masque facial. Un ventilateur mécanique peut également être utilisé en supplément de la respiration artificielle. Si l’œdème pulmonaire ne permet pas au cœur de pomper suffisamment le sang, des médicaments sont prescrits pour améliorer la résistance du cœur et la miction (diurétiques). Le patient doit être placé dans la position assise dans son lit avec les jambes étendues pour faciliter la respiration et le travail cardiaque.

Comment est-elle évitée ?

Un suivi médical est important pour la prévention. Le patient doit utiliser des médicaments appropriés à la cause de l’œdème pulmonaire. La radiographie du thorax, la quantification de l’urine, l’analyse de la quantité d’oxygène dans le sang et d’autres analyses de sang peuvent aider le médecin à contrôler le problème.

Les questions que vous pouvez poser à votre médecin

Cette situation se produit-elle uniquement chez les adultes ou également chez les enfants ?

L’œdème pulmonaire peut-il conduire à la mort ?

Utilise-t-on la morphine dans le traitement de l’œdème pulmonaire et de l’insuffisance cardiaque ?

Dans cette situation, quelle différence y-a-t-il entre la radiographie et l’échocardiogramme ?

L’œdème pulmonaire peut-il se produire chez les plongeurs ?