Comment gérer les étirements ?

Les exercices d’étirement visent à accroître la flexibilité des muscles, favorisent l’étirement des fibres musculaires, leur permettant de s’allonger. L’effet principal de l’étirement est d’augmenter la flexibilité. Comme le mouvement de l’articulation est commandé par le muscle, plus un muscle s’allonge, plus il présente plus de flexibilité. L’étirage atteint ce résultat lorsque la température des muscles augmente, produisant de petites déformations de la couche de tissu conjonctif qui tapisse les muscles.

Pourquoi faire des étirements ?

La pratique d’une activité physique régulière et intense à un degré plus ou moins grand agit sur les fibres musculaires avec une flexibilité réduite, mais aussi sur un mode de vie sédentaire. Un manque d’activité physique induit le raccourcissement des fibres.

L’exemple le plus concret d’inactivité entraînant la perte de la flexibilité des muscles est l’immobilisation d’un membre suite à une fracture. Pendant un certain temps, la perte quasi complète du mouvement musculaire se produit. Les activités physiques et les sports comme la course, le vélo d’appartement, la natation, entre autres, renforcent les muscles et diminuent leur flexibilité. Dans les deux cas, la conséquence de ce raccourcissement des fibres est susceptible de développer des troubles musculo-squelettiques. Probablement, le problème le plus commun chez les sédentaires et chez les athlètes est la perte de flexibilité causant des maux de dos, en raccourcissant les muscles du dos et les muscles postérieures des cuisses, associée à une faiblesse des muscles abdominaux. Avec une pratique régulière de l’étirement, les muscles commencent à mieux supporter le stress quotidien et les sports empêchant le développement de lésions musculaires.

Où faire les étirements ?

Il est important de bien étirer les muscles avant de commencer une activité physique. L’étirement prépare les muscles à la protection et à l’amélioration de la performance musculaire. En outre, la pratique de l’exercice entraine des douleurs musculaires 24 heures après, mais des étirements immédiats peuvent réduire l’apparition de différentes douleurs musculaires. Pour faciliter leur mise en œuvre, les étirements peuvent être faits à tout moment: au réveil, le matin, au travail, pendant les longs trajets, dans le bus, n’importe où. Si une tension musculaire est rapidement identifiée, un étirement peut être fait pour apporter le bien-être.

Comment s’étirer ?

Tout d’abord, il est important de connaître la bonne façon d’effectuer les étirements, pour avoir de bons résultats et pour éviter les blessures. On s’étire jusqu’à ce qu’une certaine tension se sent dans le muscle, on se détend 30 secondes, et on recommence la position de départ. Les mouvements doivent toujours être lents et réguliers. On peut répéter les mêmes mouvements, en essayant d’étirer un peu plus les muscles pour éviter la douleur. Après chaque étirement, on peut avoir un meilleur résultat. On contracte le muscle pendant quelques secondes et on continue les exercices comme tourner, s’allonger. C’est une technique appelée « allongement – resserrement – allongement ». En général, il existe deux types d’étirements : les étirements statiques qui sont le résultat de mouvements importants et soudains des muscles et les étirements dynamiques, aussi appelés étirements balistiques qui favorisent le développement de lésions musculaires.