Les informations pour une saine alimentation

Une alimentation appropriée, variée et riche en nutriments peut améliorer les défenses de l’organisme, empêcher les carences nutritionnelles et protéger contre les maladies infectieuses. Les nutriments sont des composants chimiques présents dans les aliments, avec des fonctions spécifiques. Ils sont divisés en macronutriments (glucides, protéines et lipides) et en micronutriments (vitamines et minéraux).

Hydrates de carbone

Il s’agit de tous les groupes d’aliments autres que la viande, les huiles, les graisses, le sel et les glucides. Ils peuvent être simples ou complexes. Les hydrates de carbone simples incluent les sucres et le miel: Les sucres simples ne sont pas indispensables au corps humain, puisque malgré le fait qu’ils soient une source d’énergie, ils peuvent s’acquérir par des moyens de glucides complexes. Par conséquent, il est important de réduire la quantité de sucres simples ajoutés aux aliments. Les hydrates de carbone complexes sont principalement présents dans les céréales (riz, pain, maïs), les tubercules (pommes de terre, betteraves) et les racines (manioc, igname), qui représentent la plus importante source d’énergie. Pour cette raison, il est recommandé de consommer six portions quotidiennes, ce qui représente environ 60 % des calories totales.

Fibres

Une alimentation saine devrait inclure des glucides complexes et des fibres alimentaires en plus grande quantité que des glucides simples. Dans leur forme complète, la plupart des aliments végétaux comme les céréales, les racines et tubercules, fruits et légumes contiennent des fibres, ce qui est bénéfique pour la fonction intestinale. Outre de nombreux autres avantages, les fibres réduisent le risque de maladie cardiaque. La quantité de fibres dans l’alimentation est une mesure alimentation saine. Les fruits et légumes sont riches en vitamines, en minéraux et en fibres. D’où la nécessité de consommer au quotidien trois portions de fruits et trois portions de légumes variés et moins de glucides raffinés (pain et riz) pour avoir des quantités importantes de vitamines et de minéraux, ce qui augmente la résistance aux infections. Les légumes et les légumineuses contiennent également des composants bioactifs, dont certains sont particulièrement importants pour la santé humaine et peuvent réduire le risque de maladies, particulièrement les maladies cardiaques et le cancer.

Protéines

Protéines d’origine végétale. Il s’agit des légumineuses comme les haricots, le soja, les pois chiches, les lentilles, des aliments essentiels pour la santé et l’un des plus riches en protéines végétales. Cependant, ces protéines sont considérées comme incomplètes, à la différence des protéines animales, et nécessitent ainsi des combinaisons d’aliments complémentaires riches en acides aminés ou en protéines (deux parties de riz pour une partie de haricots).

Protéines d’origine animale. Elles comprennent la viande, les produits laitiers, la volaille, le poisson et les protéines d’œuf. Elles sont complètes, c’est-à-dire qu’elles contiennent tous les acides aminés indispensables à la croissance et à l’entretien du corps humain. Il est donc nécessaire de consommer au quotidien trois portions de produits laitiers et une portion de viande, de poisson ou d’œuf. Il faut choisir une viande avec moins de graisse, c’est-à-dire maigre et toujours enlever la peau et le gras visible, et la consommer modérément, en raison de la teneur élevée en graisses saturées et en cholestérol.

Fer et de calcium

Les viandes en général ont une biodisponibilité de fer élevée, c’est à dire avec quantité de fer significativement élevée qui peut être utilisé efficacement par le corps. Le lait et les produits laitiers, source de protéines et de vitamines, sont les principales sources de calcium provenant des aliments. Ce nutriment est essentiel pour la formation osseuse et la maintenance tout au long de la vie, la prévention des complications futures telles que l’ostéoporose. Le fer et le calcium sont donc indispensables pour les enfants.

Graisses

Les lipides. Il existe différents types de matières grasses qui peuvent ou non être dangereuses pour la santé, selon le type de nourriture. Les gras saturés se trouvent dans les aliments d’origine animale, et leur consommation doit être modérée. Les acides gras trans obtenus par le processus d’industrialisation de la nourriture et de l’hydrogénation des huiles végétales sont nocives pour la santé. Une consommation excessive peut conduire à des maladies cardio-vasculaires, au surpoids, à l’obésité entre autres. Les gras insaturés présents dans les huiles végétales ne causent pas de problèmes de santé, sauf s’ils sont consommés abusivement. Ils sont des sources d’acides gras essentiels qui peuvent être produits par le corps et peuvent être nécessaires au maintien de la santé.

Le cholestérol. Cette graisse est seulement présente dans les aliments d’origine animale, capable de se synthétiser suffisamment pour répondre aux besoins métaboliques. Toutefois, une consommation élevée peut provoquer une maladie cardiovasculaire.

Sel

Le sel de table ou chlorure de sodium, utilisé pour l’assaisonnement et la conservation des aliments, contient du sodium et du glutamate de sodium. Lorsque ce minéral est consommé en excès, il est nuisible pour la santé. Ainsi, la réduction de la consommation d’aliments à forte concentration de sel, ou d’assaisonnements préparés comme les bouillons concentrés, les sauces, les grignotines, entre autres, est recommandé.

Eau

L’eau est un nutriment essentiel pour le bon fonctionnement de l’organisme. L’eau joue un rôle clé dans la régulation de nombreuses fonctions vitales du corps, y compris la régulation de température, le transport des nutriments et l’élimination des substances toxiques. Il est recommandé de prendre 6-8 verres d’eau par jour, soit l’équivalent de deux litres.

L’activité physique

Il est très important de pratiquer un exercice régulier, combiné avec un régime alimentaire sain, pour empêcher la surcharge pondérale et l’obésité, et réguler la santé mentale et émotionnelle. Les personnes physiquement actives sont plus productives professionnellement et développent une plus grande résistance à la maladie. Pour avoir un mode de vie sain, il faut toujours associer une alimentation équilibrée avec la consommation d’eau et la pratique d’activités physiques régulières, ce qui garantie une immunité accrue, un poids adéquat et la prévention des maladies.