Qu’est-ce que c’est le chondroblastome ?

Le chondroblastome, également connu sous la tumeur de Condman est une tumeur osseuse qui touche les cellules cartilagineuses immatures. Il est classé comme une tumeur bénigne active.

Dans certains cas, la tumeur qui affecte spécifiquement l’épiphyse des os longs peut atteindre la zone métaphysaire. Les os les plus souvent touchés sont l’humérus proximal, le tibia proximal et le fémur distal. Les hommes entre 10 et 20 ans sont plus touchés par cette maladie que les femmes.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes sont généralement minimes, mais la douleur et l’œdème peuvent être présents sur le site de la tumeur. Parce que le chondroblastome se produit plus fréquemment dans les épiphyses, on peut avoir une certaine limitation.

Comment est-il diagnostiqué ?

Le diagnostic est fait après une analyse des symptômes ou un examen physique par imagerie. La pathologie permet d’établir sa corrélation avec les diagnostics différentiels (dysplasie fibreuse, enchondrome, tumeur géante de cellule, chondrosarcome, infection, fibrome chondromyxoïde).

Les études d’imagerie les plus utilisés :

– Les radiographies. Elles permettent de localiser le lytique, une lésion d’aspect rond ou ovale. L’os cortical peut être gonflé, détruisant la plaque osseuse sous-chondrale et dans la zone située dans la jonction osseuse.

– La tomodensitométrie et la résonance magnétique nucléaire. Elles sont utiles pour évaluer avec plus de précision l’emplacement et l’étendue de la lésion dans l’épiphyse, la présence de calcifications qui pourrait compromettre la plaque de croissance.

La Pathologie

Les cellules du tissu cellulaire sont relativement indifférenciées, composées de cellules rondes ou polygonales. Elles sont semblables à des chondroblastes et des ostéoclastes géantes multi nucléées individuels ou en groupe.

Quel traitement associer ?

Le traitement recommandé est l’excision de la lésion avec greffe osseuse. Il faut toutefois faire attention à ne pas endommager la plaque de croissance ou le cartilage articulaire. Par contre, le curetage simple sans greffage peut s’accompagner d’un risque accru de récidive locale.

A ne pas manquer: Voici le comparateur de mutuelle pas chère. Pensez à vous protéger  avec une bonne mutuelle.