La leptospirose ou la maladie de Weil

C’est une maladie infectieuse, une zoonose causée par un certain nombre de bactéries d’aspect très particulier, ressemblant à un tire-bouchon appelés leptospires. Ces leptospires sont des bactéries regroupées dans la famille des Leptospira interrogans. La forme la plus grave de la maladie est connue sous le nom de leptospirose ictéro-hémorragique, appelée communément maladie de Weil.

Quelles sont Leptospirose les causes ?

La leptospirose est le plus souvent associée à un contact avec de la nourriture, de l’eau ou du sol contaminée par l’urine des animaux porteurs de la leptospirose. Les bactéries sont ingérées ou entrent en contact avec la muqueuse ou la peau de façon continue. Les bovins, les chevaux, les porcs, les chiens et divers animaux sauvages sont responsables de la propagation de la maladie. La contamination entre les personnes malades est absolument rare.

Que ressent-on ?

La maladie est classiquement décrite comme présentant deux phases distinctes. Après une période d’incubation qui dure en moyenne deux semaines, les premiers symptômes apparaissent, tels que la fièvre, des frissons, une conjonctivite, des douleurs musculaires (myalgies), une photophobie (gêne à la présence de la lumière), des maux de gorge, une inflammation des ganglions lymphatiques dans le cou. Ces symptômes vagues subsistent pendant 3 à 7 jours, puis disparaissent, avant de réapparaitre en l’absence de soins appropriés. La maladie en se propageant, peut détériorer divers organes ainsi que le système vasculaire. La leptospirose ictéro-hémorragique se caractérise par l’apparition de jaunisse et de saignements. Dans la majorité des cas, la maladie est auto-limitée, et dure entre 1 à 3 semaines. Dans 5 à 20% des cas, la maladie peut être fatale, en particulier chez les personnes âgées. La mort peut se produire à la suite d’une insuffisance rénale fréquente.

Comment se fait le diagnostic ?

La suspicion clinique des myalgies (douleurs musculaires), de la fièvre et de la conjonctivite, ainsi que la possibilité de contact avec l’eau, la nourriture, les abats, le sol contaminés par les animaux qui ont excréter des leptospires. Le leptospire peut être isolé à partir de sang ou le LCR au cours des 10 premiers jours de la maladie, de l’urine à partir de la deuxième semaine si la maladie persiste pendant 30 jours ou plus. Les techniques de culture sont longues et difficiles. Les anticorps peuvent être identifiés par des tests sérologiques pendant ou après la deuxième semaine. En général, ces tests sont effectués dans des laboratoires officiels.

Comment la prévenir ?

La leptospirose est un problème de santé publique. La vaccination de routine des animaux domestiques est indiquée. Certaines professions (agriculteurs, travailleurs de l’abattoir, trappeurs, vétérinaires, bûcherons, militaire et les personnes qui travaillent dans les égouts, dans les rizières), ont un tel risque d’attraper la maladie. La vaccination humaine combinée à l’utilisation prophylactique d’antibiotiques peut être indiquée.