Nœuds dans les testicules

Une tumeur est un terme générique pour désigner des augmentations de volume, d’origine bénigne ou maligne.

Quelles sont les causes des nœuds dans les testicules ?

Les nœuds sont situés ou ne se produisent pas dans les testicules. Ils sont habituellement détectés par le patient lui-même ou sa partenaire. Le volume de nodules peut varier de quelques millimètres (taille d’un grain de riz) à plusieurs centimètres (impliquant l’ensemble du testicule). Les masses testiculaires peuvent être un signe de cancer, notamment chez les jeunes entre 20 et 35 ans. Les causes des nodules, si elles sont accompagnées de douleur, peuvent être un traumatisme local (coup de pied), une orchi-épididymite, des oreillons après une orchite ou une torsion testiculaire. Si, au contraire, elle est indolore, les causes peuvent être le cancer, l’hydrocèle (l’eau dans les testicules), une hernie, une varicocèle, ou encore des kystes de l’épididyme. Il existe d’autres causes. Le plus important est le diagnostic d’un cancer des testicules.

Comment se fait le diagnostic ?

Le patient ou son partenaire observe une augmentation de masse dans les testicules ou scrotum. Cette observation se fait parfois par accident ou lors de la manipulation du corps, si la masse est indolore. Dans d’autres situations, la douleur du patient est rapportée au médecin, comme dans le cas de l’orchi-épididymite et la torsion testiculaire. L’augmentation du volume interférant avec l’esthétique du scrotum est une autre cause de la demande médicale (dans le cas d’hydrocèle). L’historique, la présence ou l’absence de la douleur, la présence de nodules, l’âge du patient, l’emplacement de la masse dans les testicules sont importantes pour le diagnostic différentiel. L’analyse d’urine, culture d’urine, marqueurs tumoraux, numération de la formule sanguine, une échographie abdominale et scrotale complètent le diagnostic.

Quel est le traitement adéquat ?

Les orchi-épididymites sont traités avec le repos au lit, des analgésiques, des anti-inflammatoires, des antibiotiques et le bandage suspensif du scrotum. S’il s’agit d’une torsion testiculaire, le traitement est chirurgical et d’urgence. Les hydrocèles et varicocèles peuvent également subir un traitement chirurgical, bien que chaque cas doit être individualisé. En cas de suspicion de tumeur maligne du testicule, le patient doit subir une chirurgie. Les tests préopératoires comprennent des marqueurs tumoraux sériques (substances qui indiquent la présence de tumeurs). La chirurgie consiste à examiner le testicule par une approche de biopsie (incision) inguinale (aine). En cas de confirmation d’une tumeur maligne, tout le testicule est enlevé par orchidectomie. La procédure de traitement ultérieur dépend du type de tumeur et la présence ou l’absence de métastases.

Les questions que vous pouvez poser à votre médecin

Les nœuds peuvent-ils causer le cancer ?

Sont-ils dangereux ? Sont-ils malignes ? Guérissable ?

Si le nodule fait mal, a-t-on besoin de la traiter ?

PS : Pensez à vous protéger avec une bonne mutuelle. Testez notre comparateur de mutuelles santé.