Mutuelle : trouvez des garanties adaptées en fonction de l’âge

Quels types de mutuelle choisir selon son âge ?

Il est nécessaire à tout âge d’être couvert, car un ennui de santé est toujours susceptible de survenir. Seulement voilà, on n’a pas nécessairement les mêmes problèmes à 20 ans et à 60 ans. C’est pourquoi la complémentaire santé à laquelle on choisit de souscrire dépendra, pour beaucoup, de notre âge. Auprès d’un assureur, d’une mutuelle ou d’une institution de prévoyance, il est possible de l’obtenir facilement. Mieux vaut cependant se renseigner un brin avant de se lancer dans l’aventure.

 

Bien choisir sa complémentaire

Opter pour une assurance mutuelle, c’est se prémunir contre l’augmentation du prix d’une consultation chez le médecin ou du prix de tout autre acte médical, qui ne cessent de s’accroître. Cette augmentation s’accompagne du fait que la sécurité sociale ne prend de toute manière en charge qu’un maximum de 75% des dépenses pour prestations médicales courantes (les gros problèmes de santé peuvent quant à eux plus facilement être couverts à 100%). MAAF vous permet donc, par exemple, de cotiser sur une base mensuelle pour couvrir vos frais de santé divers. Vous ne devrez remplir aucun formulaire vous demandant de renseigner votre état de santé, vos antécédents et autres…

 

Pour les seniors

En approchant puis en dépassant l’âge de la retraite, on se rend souvent compte que les dépenses en frais de santé sont de plus en plus importantes. La tendance montre également que les personnes âgées tendent à s’en remettre plus souvent aux services de médecins spécialistes, dont les honoraires peuvent être particulièrement élevés en fonction de la région. Une couverture adaptée à l’âge d’un senior peut donc être souscrite. Elle sera bien plus efficace que toute couverture classique. Parmi les avantages qu’elle donne, on retrouve des prises en charge évidentes, en hôpital ou en clinique et même à domicile, mais aussi des actes plus courants, généralement ignorés par la sécurité sociale, tels le paiement d’un billet pour avoir accès à une cure thermale ou toute action liée à un besoin de trouver le bien-être physique. La garantie viagère est également un énorme avantage. Celui qui en bénéficie peut profiter de l’ensemble des garanties sans limites d’âge. Si, par exemple, vous souscrivez une mutuelle senior à l’âge de 50 ans, les garanties quo vous sont proposées resteront valables jusqu’à votre mort. Cependant, attention à choisir un complémentaire qui vous propose toujours de rembourser les frais engendrés par un acte de médecine optique, de dentisterie, par la pose d’un appareil auditif ou encore par une hospitalisation.

 

Pour les jeunes

La mutuelle est indispensable quel que soit votre âge. Car une maladie, même bénigne, peut survenir à tout moment, y compris lorsqu’on se sent en pleine santé. Vous pouvez l’obtenir à des prix très attractifs, de l’ordre de 20 euros par mois. Le contrat que vous signerez présentera des clauses spécifiques à votre âge et à vos activités. À titre d’exemple, la souscription à une mutuelle par une personne ayant tout juste atteint la majorité, étant étudiante ou ayant moins de 25 ans, peut contenir des garanties de remboursement concernant le sevrage tabagique ou la contraception. Cependant, et c’est là une bonne chose, vous n’êtes absolument pas tenus de prendre une complémentaire santé absolument complète, fournie et agrémentée de nombreuses garanties.

Le minimum peut tout à fait convenir et couvrir la majorité des incidents de santé que vous rencontrerez, le tout au prix d’un budget moindre. Si vous êtes d’ores et déjà un jeune actif, il se peut que vous bénéficiiez d’une mutuelle d’entreprise. Votre employeur prend alors en charge une partie de vos frais. Dans cette situation, vous devrez alors vous assurer de la prise en charge du ticket modérateur en prenant un contrat individuel. En définitive, le type d’assurance varie beaucoup en fonction de l’âge et des activités, mais il est toujours possible d’en tirer parti de façon optimale.