Résiliation d’une mutuelle par écrit : que dit la loi Châtel ?

Pour résilier votre mutuelle, il vous suffit d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. C’est la loi Châtel qui fixe les modalités de la mise en œuvre de cette procédure. Cet article vous proposera quelques pistes importantes pour une bonne rédaction de ce type de correspondance. Et notre assistance va bien plus loin : vous pourrez en effet choisir l’une de nos solutions avec une mutuelle pas cher en remplacement de la mutuelle que vous quittez !

 

Comment se présente une bonne lettre de résiliation de mutuelle ?

La lettre pour résilier une mutuelle, en raison de sa particularité, doit être rédigé avec professionnalisme. A cet effet, il est important que vous vous fassiez orienter. Le risque à la rédiger vous-même sans une assistance de professionnel est que vous risquez bien d’y laisser des erreurs et votre assureur pourrait en utiliser le prétexte pour poursuivre avec vous ses relations contractuelles sur la période des 12 mois suivants.

Notez essentiellement que votre lettre doit comporter les éléments suivants :

  • Dans l’angle supérieur gauche : votre prénom, votre nom, votre adresse complète, vos contacts, votre mail ;
  • Dans l’angle supérieur droit (sur la ligne suivant la dernière des inscriptions dans l’angle gauche) : le prénom et le nom du destinataire et son adresse complète ;
  • Au centre (en dessous de ces mentions) : indiquer le lieu et la date d’émission de la lettre ;
  • En dessous, à gauche : l’objet (résiliation de contrat de mutuelle) avec les numéros d’adhérent et de contrat ;
  • A la suite : le corps de la lettre. Il doit préciser la date de signature du contrat, le nom du souscripteur, les identifiants des personnes couvertes par le contrat, le motif de votre demande de rupture. Demandez aussi si votre contrat est soumis à la loi Châtel en réclamant une résiliation à l’échéance suivante. Demandez aussi que la procédure de résiliation et la date probable de résiliation vous soient indiquées dans le cas contraire.
  • La formule de politesse ;
  • La signature.

Comment trouver une meilleure mutuelle en remplacement ?

Après avoir quitté votre mutuelle, il est important que vous vous affiliez à une autre mutuelle santé pour assurer la couverture de vos soins de santé. Et pour trouver une mutuelle pas chère qui puisse vous satisfaire, optez pour les services gratuits de notre comparateur en ligne ! Avec nos nombreuses offres accessibles aux personnes ayant des revenus faibles, vous trouverez sans doute une formule qui vous intéressera ! En quelques clics, trouvez plusieurs devis qui répondent à vos attentes et choisissez parmi plusieurs mutuelles soumises à la loi Châtel !

Les mutuelles soumises à la loi Châtel vous offrent en effet plus de facilité à la résiliation. Vous pouvez changer de mutuelle si vos intérêts changent. Il vous suffit, le cas échéant, d’envoyer votre lettre 2 mois avant l’échéance de votre contrat.

Ne perdez pas de temps à choisir une mutuelle soumise à la loi Châtel sur notre site ! Vous pourrez alors facilement faire face à une maladie imprévue ! Il est important de souligner que le retour à votre ancienne mutuelle est possible mais comporte des contraintes. Il est alors indiqué d’en choisir une autre.

En effet, votre retour dans une mutuelle que vous aviez résiliée peut être contraignant. L’assureur a la possibilité de vous soumettre à un régime sévère. Il peut par exemple vous considérer comme un nouvel adhérent (perte des gratifications offertes sur bonus successifs de fidélité), vous imposer un formulaire médical en raison de votre âge au moment du retour. Vous pourrez aussi être amené à changer de formule si votre ancienne formule est soumise à des conditions que vous ne remplissez plus ou est supprimée. Les conditions générales peuvent avoir changé en raison d’une modification juridique, les tarifs aussi !

Voulez-vous y retourner vraiment ? Trouvez sur notre site des devis de mutuelles Châtel pas chère est préférable !